Yoga-Thérapie

Banderole yoga nidra 1

Professeure diplômée par la Fédération Française des Écoles de Yoga, je me suis formée sur ce yoga thérapeutiques avec Christian Tikhomiroff.

Au-delà de ma formation, j’ai compris aussi que l’enseignement du Yoga thérapeutique, c’est d’enseigner aussi à travers mes propres expériences.

Angélica

***********************************************************************************************************************************************************************

Swami Satyananda, bâtisseur du Yoga Nidra, est né en 1923, décédé en 2009. Il veillera à enseigner le yoga Nidra partout dans le monde entre 1952 et 1984. Il était un sadhu indien (un moine ascète). 

Son maître (professeur) était Swami Sivananda Saraswati dit Sivananda (1887-1963).

L'école Bihar School of Yoga, est fondée par Yogi Satyananda.

 

***********************************************************************************************************************************************************************

Le corps physique nous indique à travers ses blocages, ses raideurs, ses tensions, les lieux où notre énergie vitale (le prana) ne circule pas de façon harmonieuse. Au-delà de causes physiques, nos émotions ont une place importante, et se manifestent elles aussi dans ce corps physique. Le corps que nous « voyons » est le véhicule de cette incarnation. Mais il n’est pas seul, il est la partie visible à nos yeux, mais nous sommes beaucoup plus.

La deuxième partie est le côté énergétique du yoga, on peut parler des chakras (roues énergétiques), des koshas (Enveloppe énergétiques), des nadis : Ida/Pingala (méridiens énergétiques), et comment ceux-ci peuvent avoir un impact sur la santé et la maladie.

Je vous aide à comprendre comment ceux-ci s’expriment dans le corps physique, émotionnel et mental quand il y a des déséquilibres, comment les rééquilibrer et comment ils forgent notre personnalité. Travailler sur ces plans, veut dire appréhender son être autrement aussi bien au niveau des sensations qu’au niveau des émotions dans le contexte de la vie de tous les jours.

Avec le Yoga Nidra, nous «allons à la source de la blessure et de la guérison». C’est de voir où naît la souffrance, comment celle-ci se crée, quel est le rôle de l’égo, du passé, de la personnalité, des patterns, etc.. À travers le processus de guérison, je guide la personne vers le soi profond pour qu’elle découvre l’espace de paix, de sérénité et de lâcher-prise à l’intérieur d’elle. Il s’agit d’enseigner que le soi profond est permanent, mais que les émotions, le corps et la vie sont impermanents et qu’ils changent constamment.

Je vous enseigne au courant de l’année, comment prévenir ou guérir à travers le yoga. Les systèmes qui y sont impliqués, les chakras, les granthis et les koshas concernés ou en déséquilibre, les séquences d’asanas, de pranayama, de relaxation et bien sûr les indications et les contre-indications.

Je vous aide à vous connecter avec vous-même et avec votre corps. Il s’agit d’adapter la posture à la morphologie, à la constitution et au comportement de la personne malade pour l’aider à se retrouver et à l’amener dans le chemin de la non-dualité, de l’acceptation et de la dissolution de l’égo.

L’un des objectifs du yoga est le déconditionnement de l’esprit; celui-ci nous aide à vivre avec la maladie et avec la douleur, dans la paix et la sérénité, sans souffrance intolérable et dans un état de détente. On comprend que la maladie et les douleurs font partie de la vie, mais que nous avons le choix d’avancer et de ne pas nous identifier à elles.

Angélica

***********************************************************************************************************************************************************************

Le Yoga Nidra est une méthode de relaxation méthode indienne. Il ressemble à une méditation guidée, un voyage intérieur, qui nous emmène vers de nouvelles dimensions de nous-mêmes. Il est souvent appelé le « yoga du sommeil ».

Pratiqué depuis plusieurs millénaires en Inde, le Natha Yoga est un puissant outil de développement personnel. Il atteint le physique, le mental, l’émotionnel et le spirituel.

Une séance dure 45 minutes sur un thème. Le temps d’un voyage. 3/4 d’heure de yoga Nidra équivalent à un cycle de sommeil d’environ deux heures.

Il se pratique le plus souvent en position allongée sur le sol en « Savasana ». Le professeur guide l’élève vers des exercices de méditation et de relaxation qui se font mentalement. Un niveau proche de l’état hypnotique.

Le but est de rester conscient (mais je vous  pardonnerez si vous vous endormez) et surtout immobile pour favoriser la concentration. Au cours de l’exercice, l’esprit s’enfonce peu à peu dans un état de semi-éveil. Et on en ressort en pleine forme. Véridique !

***********************************************************************************************************************************************************************

Alors, quels en sont les bienfaits ?

1/ Améliore considérablement la qualité du sommeil et de vos rêves.

Le yoga Nidra amène celui qui le pratique dans un état de relaxation profond, ce qui permet ensuite de se détendre plus facilement au moment du coucher. Pour les personnes ayant des troubles pour s’endormir le soir, la solution est sûrement cette forme de méditation.

Le manque de sommeil peut mener à des symptômes tels que la dépression, la prise/perte de poids ainsi que certaines maladies chroniques. Rien de bon n’arrive suite à un mauvais sommeil ! Votre corps a besoin de recharger ses batteries pour se préparer à une nouvelle journée ! Dès lors que vous manquez de sommeil, votre système immunitaire se trouve affaiblit. Lorsqu’on sait qu’une séance de trente minutes de Yoga Nidra équivaut à un cycle de sommeil de deux heures, on n'hésite plus!

2/ Pacifie du mental : pensée plus structurée, moins de pensées parasites ou négatives.

3/ Meilleure gestion du stress et des émotions.

Les exercices de méditation - et plus particulièrement ceux qui dirigent l’esprit vers la conscience du corps et la conscience du souffle - permettent de se connecter à soi-même. En amenant l’attention sur ces points là, on laisse de côté les petits tracas du quotidien.

4/ Lâcher prise, aide à passer une période difficile.

Lorsque nous sommes éveillés, nous cherchons constamment à nous positionner dans un état de contrôle. Nous prenons des décisions, nous faisons parfois des efforts. Dès qu’un événement incontrôlable survient, l’impatience et, parfois, la colère s’installent. Au cours de la séance de yoga Nidra, nous ne cherchons plus à contrôler ce qu’il se passe : nous nous laissons guider par la voix du professeur. Nous sommes entrainés dans un demi-sommeil, en paix avec nous même. Pour quelques instants, nous ne cherchons plus à tout contrôler: nous nous laissons aller, nous lâchons prise.

5/ Se Régénérer, moins fatigué.  

On se régénère. En quelque sorte « on se répare »

Le corps récupère, il consomme moins d'oxygène. La tension arterielle diminue, la chaleur corporelle baisse. 

6/ Nourrit la créativité, nous connecte à nos intuitions. 

7/ Permet de libérer des mémoires.

8/ Guérit les blessures émotionnelles.

9/ Lorsque notre être n'est plus tourné vers l'action de ressoudre des tâches, on se (re)trouve. C'est l'opportunité ici de s'accueillir, de se recueillir, de cueillir les fruits de notre richesse, de ce que l'on a cultivé.La pratique nous permet de collecter des informations sur notre état, notre existence, notre relation à notre être. La pratique nous aide à prendre conscience de qui nous sommes, où nous en sommes, détablir un lien renouvelé avec l'existence et le moment présent, le seul dont on "dispose" vraiment. 

Le fameux LÂCHER PRISE

Lâcher prise ne signifie pas tout abandonner pour fuir dans une grotte ! Pas du tout, il s’agit de lâcher toutes les mémoires pénibles, tout ce qui nous a fait mal, nos blessures, l’amertume qui est dans notre esprit.

 

Nidrashakti Jai ! Je m'incline avec respect devant le pouvoir profond du sommeil.

***********************************************************************************************************************************************************************

La méthode iRest

iRest, développé par le Dr Richard Miller.

La méthode iRest est une pratique de transformation induisant une relaxation profonde et une incursion dans la méditation qui libère des émotions et des pensées négatives, calme le system nerveux et développe une profonde capacité à accepter les circonstances difficiles.

En 2010, le chirurgien général de l’armée américaine a approuvé la pratique du yoga Nidra en tant que médecine alternative complémentaire pour les douleurs chroniques. Cette approbation était basée sur le travail du Dr Richard Miller appelé iRest dans les bases militaires et les cliniques et hôpitaux pour vétérans, les centres de toxicomanie, les hospices, les refuges pour sans-abri, les prisons, les programmes Head Start et les écoles Montessori.

 Le Dr Miller, psychologue et professeur de yoga, est considéré comme l’un des pionniers du style occidental du yoga en tant que thérapie en introduisant la pratique de la méditation dans des cadres non traditionnels. Il a développé un type spécifique de pratique de yoga Nidra appelé Restauration intégrative (iRest), initialement conçu dans les années 1990 pour réhabiliter les vétérans et les soldats souffrant de syndrome de stress post-traumatique (SSPT).

Depuis, iRest a aidé une variété de personnes. La conception du script est une version sécularisée du yoga Nidra et a supprimé tous les mots ou images qui pourraient déclencher une réaction de mémoire ou de traumatisme. M. Miller a travaillé avec le Walter Reed Army Medical Center et le ministère de la Défense des États-Unis, étudiant l’efficacité du protocole iRest auprès de soldats souffrant de SSPT après leur retour de la guerre en Irak et en Afghanistan.

Dans la méthode iRest, on est amené à revisiter des évènements douloureux, avec une invitation à expérimenter toutes les sensations auxquelles nous invite le corps à l’instant T.

Quelle différence avec la méditation en pleine conscience ?

Dans la pratique de yoga Nidra, il n'est pas nécessaire de se concentrer, en fait vous ne devriez pas. Continuez simplement à vous déplacer d'un point à un autre et soyez conscient de l'expérience même. Si vous essayez de vous concentrer dans le yoga, Nidra, vous obstruer le flux naturel de conscience qui amène l'esprit plus profondément dans le soir. ROTATION DE CONSCIENCE.

Dans la méditation, on fait place aux perceptions sensorielles, dans l'approche la plus répondu de la méditation. Il est souvent demandé de se concentrer sur la respiration ou sur le souffle. CONCENTRATION. 

Où le pratiquer ?

A Saffré, le jeudi à 20H30

A Nozay, le mardi à 20H30

A Orvault, le lundi à 12H35

Avec Angélica

Reportage de France 5 sur le Yoga Nidra avec Perrine Kali Yoga, professeur de yoga à Montreuil

Date de dernière mise à jour : 02/02/2023